Musées

Vie des musées post-COVID : qu’est-ce qui va changer ?

Cela fait quelques mois que la communauté muséale a décidé de fermer les portes des musées. Mais de nombreuses institutions commencent maintenant à accueillir à nouveau les visiteurs. Alors que les musées se préparent à rouvrir, quels sont les changements auxquels il faut s’attendre après la pandémie ?

Les musées du monde entier sont maintenant ouverts, ou se préparent à rouvrir après la période de fermetures temporaires due à la crise sanitaire. Cependant, ce ne sera pas comme d’habitude, car les organisations font face aux nouvelles réglementations en matière de santé et de sécurité, tout en s’efforçant de regagner la confiance du public.

Beaucoup de spécialistes s’accordent à dire que le musée qu’ils ont fermé ne sera pas le musée qu’ils rouvriront.

Les procédures de santé et de sécurité

Il est clair que vous verrez probablement plusieurs nouvelles procédures de santé et de sécurité mises en place dans les musées après la COVID-19. Celles-ci servent à assurer la sécurité des visiteurs et à minimiser le risque de transfert du virus. Des actions visibles seront également essentielles pour rassurer les visiteurs.

Entrée avec ticket et autres contrôles

Comme de nombreuses autres attractions à travers le monde, les musées devront limiter le nombre de visiteurs. Il s’agit de laisser un espace approprié à l’intérieur pour la distanciation sociale et éviter que les lieux ne soient encombrés.

Une façon d’y parvenir est que les musées mettent en œuvre une entrée chronométrée et payante, s’ils ne l’ont pas encore fait auparavant. Cela leur permettra de limiter le nombre de visiteurs à l’intérieur, mais aussi de maintenir un flux régulier d’invités tout au long de la journée.

Même les musées gratuits devront mettre en place une forme de contrôle d’accès. Sinon, ils peuvent être confrontés à de longues files d’attente. Il est également important que ce système de tickets soit sans contact. Par exemple, il faut utiliser les téléphones des visiteurs avec des codes QR ou des codes barres que le personnel peut scanner.

Certains parcs à thème et autres attractions vérifient la température des clients à l’entrée à l’aide de scanners à main. On peut bien adopter cela dans le monde des musées.

Expositions mains libres

Les musées ont souvent des œuvres que les visiteurs peuvent toucher. Après la pandémie, ces musées devront repenser la manière de les présenter. La réduction du nombre de points de contact est essentielle pour réduire le risque de transfert de germes.

Les visiteurs vont donc constater que plusieurs de leurs écrans interactifs préférés vont être mis hors service. Cependant, il existe plusieurs alternatives mains libres disponibles que vous verrez probablement davantage à long terme. Il s’agit notamment d’écrans de haute technologie avec capteurs de mouvement ou d’activation vocale. Certaines solutions utilisent les propres smartphones des visiteurs.

Un autre problème est l’utilisation des guides audio traditionnels. Ces appareils partagés nécessiteront un nettoyage en profondeur après chaque utilisation. Une solution plus simple serait de choisir une visite audio que les utilisateurs peuvent apprécier via leur propre appareil.

Paiement sans contact

Outre les expositions sans contact, les musées devront s’assurer qu’ils peuvent accepter le paiement sans contact lors de la réouverture. Cela signifie que les clients peuvent payer des souvenirs et des rafraîchissements sans utiliser de l’argent liquide.

La pandémie a entraîné une énorme augmentation des paiements sans contact. En effet, il s’agit d’une méthode de paiement plus hygiénique. Au début de l’épidémie, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a conseillé le public de se laver les mains après avoir manipulé de l’argent. De nombreuses entreprises ont également commencé à exiger uniquement des paiements sans contact.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *